La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

18 ANS DÉJÀ !

 

N'avez-vous jamais rêvé d'avoir un ancêtre Chevalier ?

 

Nous sommes le Moyen-Âge de demain !

 

Devenez Chevalier  maintenant et entrez dans légende...

 

...avec un titre et un blason qui resteront dans l'Histoire

 

 

Historique de l'Ordre des Chevaliers de Rondmons

22 février 2017 : dépôt de l'Armorial de Rondmons, 64000 références héraldiques et patronymiques à la Bibliothèque nationale de France (BnF - Dépôt légal DLE-20170427-25232) ainsi qu'à la Bibliothèque nationale suisse (BN). Signalisation dans les catalogues et conservation dans les collections nationales.

2016 : Création de la "Cour des FARGES". Mise en œuvre de l'Armorial des Chevaliers qui sera déposé aux archives nationales de France, de Belgique et de Suisse. Passage de la Fondation de l'OCR au Journal de 20H sur France 2 le 15 janvier 2016.

2015 : Ouverture d'une Ambassade au Canada-Québec après celle de Belgique et acquisition d'une terre en Ecosse. Inscription de la Fondation de l'OCR à l'ONU.

2014 : la Fondation soutient avec toutes ses compétences la conservation du site d'Illens situé en plein centre de l'Europe. Le projet est mobilisateur.

Automne 2012 : préparation d'un nouveau projet de conservation du Château d'Illens.

22 septembre 2010 : La Tour de Billens à Romont est restaurée pour un montant de CHF 200'000.- et mise à disposition des Chevaliers gratuitement.

25 octobre 2008 : le Château du Châtelard devient une commanderie accessible à tous les Chevaliers.

10 septembre 2008 : La Fondation acquiert un terrain à bâtir en Côte-d'Or.

28 juillet 2008 : Obtention du permis de construire pour la Tour de Billens.

11 mars 2008 : Constitution d'une nouvelle association dans le but de préserver le site d'Illens, sous le nom de "Association Château d'Illens" dont le siège est à Rossens. Reprise des travaux d'étude de la fondation de l'OCR en vue du dépôt d'une demande préalable auprès des services de l'Etat de Fribourg. La présidente de l'association est Madame Roselyne Crausaz, ancienne ministre d'état.

15 août 2007 : Déménagement des bureaux de la Fondation à Bulle.

22 juillet 2007 : Inauguration du chemin de Cluny sur 300km.

15 septembre 2006 : La Fondation de l’Ordre des Chevaliers de Rondmons sur France 2.

14 août 2006 : Interview dans l’émission « On en parle » de la Radio suisse romande (RSR 1)

15 novembre 2004 : Le Château de Béduer à disposition de Chevaliers

1 mai 2004 : La Fondation installe ses bureaux à la Rue de l’Eglise 47 à Romont

1er novembre 2003 : Ouverture de la Taverne St-Jacques en Basse-Ville de Fribourg à l’usage des Chevaliers.

5 avril 2003 : Assemblée générale à Rossens au sujet des activités de conservation du site d’Illens.

26 octobre 2002 : La Fondation invitée d’honneur au comptoir gruérien. 130'000 visiteurs.

1er juin 2002 : Assemblée générale de la Cour des Chevaliers d’Illens à Rossens.

9 mars 2002 : Mise en place du Présidial, organe directeur de la Fondation.

22 décembre 2001 : Crèche vivante sur le site d’Illens.

1er septembre 2001 : Fête du Sanglier sur le site d’Illens. Grand succès : 7000 visiteurs.

27 avril 2001 : Constitution de la commission de bâtisse (COMBAT).

15 avril 2001 : Constitution de la Cour d’honneur.

2 mars 2001 : Début des travaux de maintien sur le site d’Illens.

30 juin 2000 : Reconnaissance avec les services de l’Etat à Illens.

17 mai 2000 : Mise en ligne du premier site web de la Fondation.

23 juin 1999 : Confirmation de la marque « Chevaliers de Rondmons » universelle.

25 mars 1999 : Décision du Conseil d’Etat sur la légalité d’émission des titres.

12 février 1999 : Acte de constitution de l’Ordre des Chevaliers de Rondmons.

1997 à 1999 : Gestation du projet, création des blasons et des titres, protection notariale, documents officiels, droit, marque, aval de l’Etat.

1er juin 1997 : Pierre Bertherin décide de créer un Ordre de Chevalerie démocratique dont le fondement est le Testament du Chevalier de Rondmons, sa propre histoire.